Ouverture diaphragme

Sommaire

Le diaphragme de l'objectif est un élément déterminant dans la réalisation de photos. Son ouverture doit être combinée avec la vitesse d'obturation et la sensibilité ISO pour bien exposer les prises de vue.

À quoi sert le diaphragme ?

Le diaphragme est un mécanisme essentiel sur les objectifs. Il permet de reproduire le fonctionnement de l'iris présent sur l'œil humain.

Il s'agit de très petites lamelles qui se chevauchent pour laisser passer une quantité précise de lumière entre les lentilles et l'obturateur puis vers le capteur. En faible lumière, l'ouverture doit être la plus grande possible pour laisser rentrer un maximum d'informations vers le boîtier.

Le diaphragme de l'objectif vit véritablement en couple avec l'obturateur du boîtier : ce sont ces deux éléments qui conditionnent la bonne exposition d'une photo.

  • En technique, on parle justement du couple ouverture / vitesse. Cette donnée est aujourd'hui pondérée par la sensibilité ISO des capteurs.
  • Dans les programmes automatiques, cet équilibre est calculé automatiquement.
  • En tout manuel, le photographe doit trouver lui-même le bon réglage pour éviter la surexposition ou la sous-exposition.
  • Des programmes priorité vitesse ou ouverture permettent de n'influer que sur un facteur, laissant à l'appareil le soin de trouver la valeur correspondante.

L'ouverture du diaphragme conditionne la profondeur de champ : plus le diaphragme est fermé, plus la profondeur de champ est grande et donc, plus il y a d'éléments nets sur l'image obtenue. Inversement pour obtenir un flou d'arrière-plan, il faut utiliser une grande ouverture.

Choisir ses optiques en fonction du diaphragme ?

Autant que la distance focale proposée par un zoom ou une focale fixe, le diaphragme est un élément déterminant pour les photographes, quel que soit leur niveau. L'ouverture maximale de ce mécanisme détermine le rendu de l'image finale.

  • Ainsi, beaucoup de photographes vont d'abord rechercher des optiques à grande ouverture : 1,2 ; 1,4 ; 2, 2,8 ; 4...
    • Plus cette valeur est grande, plus le diaphragme est fermé.
    • Non seulement cette valeur joue sur le style d'image, mais surtout, il détermine les conditions de lumière dans lesquelles des photos peuvent être prises sans flash ou sans stabilisateur.
  • Les objectifs les plus lumineux sont aussi les plus chers.
  • À noter que la valeur d'ouverture n'est pas toujours constante sur certains zooms et qu'elle varie donc selon la distance focale choisie.

Aussi dans la rubrique :

Voyage : préparer son départ

Sommaire

Assurances par zone géographique

Assurance voyage Schengen Assurance voyage aux USA

Ces pros peuvent vous aider