Sensibilité ISO

Sommaire

La sensibilité ISO est l'un des trois paramètres fondamentaux avec l'ouverture du diaphragme et la vitesse d'obturation pour obtenir une exposition correcte.

Qu'est-ce que la sensibilité ISO ?

Les termes « capteur » et « ISO » sont les équivalents de « pellicule » et « ASA » en argentique. Alors que la couche photosensible d'une pellicule était formée de grains d'argent, le capteur numérique est doté de millions de cellules photosensibles recouvertes d'un filtre rouge, vert ou bleu pour saisir les couleurs :

  • Plus les ISOS sont élevés, plus le capteur est sensible à la lumière.
    • Des ISOS élevés permettent donc de faire des photos dans des conditions de basse lumière.
    • Les indices ISO varient généralement entre 50 et 6 400, mais certains boîtiers gèrent une montée jusqu'à 12 800 ISO.
  • Quand on double la sensibilité ISO, par exemple de 200 à 400, cela signifie qu'il faudra deux fois moins de lumière pour correctement exposer la photo.
  • Le bruit numérique : toutefois, la montée en ISO a tendance à générer des perturbations de l'image, appelées bruit numérique. Les images ainsi produites sont moins nettes, moins lisses et moins propres au regard.

Pour exposer correctement une photographie numérique, il faut donc trouver le juste équilibre entre l'ouverture du diaphragme, la vitesse d'obturation et la sensibilité ISO choisie.

Quel appareil photo numérique choisir pour sa sensibilité ISO ?

Les appareils les plus récents sont pour la plupart ceux qui disposent de la meilleure montée en ISO.

Les réflex les plus haut de gamme sont ceux qui gèrent le mieux la présence de bruit numérique.

Ces pros peuvent vous aider