Moyen format numérique

Sommaire

Les appareils photo numériques réflex se divisent en deux grandes catégories : le plein format, construit sur le modèle des appareils photo argentiques d'hier, et donc le moyen format aujourd'hui plus répandu dans les modèles d'entrée et de milieu de gamme.

Présentation d'un réflex moyen format

Le passage de l'argentique et au numérique s'est traduit par l'arrivée de formats de capteur moins habituel. Si le plein format fait référence à l'ancien rapport 24 × 36 des pellicules d'hier, le moyen format a des dimensions plus réduites.

Le moyen format numérique est un prolongement des anciens films argentiques 120 mm. Il est aussi désigné sous le nom d'APS-C.

Cela a pour principale conséquence que l'image fournie par les objectifs ne tire partie que de la partie centrale des lentilles. Aussi, une focale de 50 mm doit être considérée comme une focale de 75 mm environ selon les modèles et les marques.

Les images sont moins larges, mais l'on est plus rapproché du sujet. Les images produites sur un moyen format sont généralement d'une qualité moindre à celle du plein format.

Appareil photo numérique : caractéristiques du moyen format

S'équiper d'un appareil photo numérique moyen format est le plus souvent un choix économique. C'est, en effet, ce type de capteur qui équipe les réflex d'entrée de gamme, de milieu de gamme, voire certains boîtiers d'amateurs avertis.

Si tous les objectifs dont la monture est compatible au boîtier peuvent s'utiliser avec un moyen format, certains produits sont spécifiquement développés par rapport à ces capteurs.

Acheter un moyen format numérique, c'est donc se laisser le choix de s'équiper ensuite avec une plus large gamme d'objectifs, et donc de répondre à ses besoins, sans avoir à revoir complètement son parc optique.

Comment choisir le réflex moyen format ?

Toutes les marques proposent des réflex numériques moyens formats. Le choix dépend donc essentiellement de trois critères :

  • Le budget : plusieurs gammes de prix couvrent le moyen format. Les plus chers ne sont pas destinés aux débutants. Les boîtiers vieillissent plus vite que les objectifs. Il est donc préférable de choisir un boîtier adapté à son niveau et à sa pratique.
  • Le confort : il vaut mieux essayer un appareil pour savoir si l'on se sent à l'aise avec et si les spécificités développées par le fabricant conviennent à la pratique envisagée.
  • Les objectifs : chaque boîtier n'exploite pas de la même façon les qualités des optiques. Par ailleurs, les objectifs sont conçus pour les montures propres à une marque donnée. Lorsque l'on possède déjà des objectifs, mieux vaut prendre un boîtier compatible.

Aussi dans la rubrique :

Voyage : préparer son départ

Sommaire

Assurances par zone géographique

Assurance voyage Schengen Assurance voyage aux USA

Ces pros peuvent vous aider